Toutes les news sur le Rock and Roll, c'est sur BabelRock
 
29/06/02
Le Bataclan fête le Monde latin
Le festival Mundo latino









avait fait sensation au début de l'été dernier avec un plateau de choix à Issy-les-Moulineaux. Cette année, pour de multiples raisons, il est repoussé au mois de septembre, et notamment parce que, comme le souligne Jean-My Cochoix, en charge de la programmation, P18
"l'été est plus qu'encombré de manifestations. C'est difficile de trouver une place et de se faire entendre." Mais, malgré tout, Mundo latino crée un petit événement à l'occasion de la finale de la Coupe du monde de football le 30 juin au Bataclan avec Mediodia Medianoche. En clair, une fête de 12 heures tapantes à minuit pile.

La journée débutera par la retransmission sur écran géant à 13 heures de la finale de la Coupe du monde de football opposant le Brésil à l'Allemagne. A la fin du match, et jusqu'à 19 h 30, les batucadas, capoeiras, mariachis et DJ'S assureront, sans aucun doute, le spectacle et feront monter la température, surtout si le Brésil l'emporte... Une série d'animations s'intercaleront dans l'après-midi.
Un des temps forts aura lieu à 17 heures avec la conférence de presse annonçant le festival Mundo latino qui se tiendra du 27 au 29 septembre au Parc de Saint-Cloud. De 17 h 30 et 18 h 30, chacun profitera de l'apéro-concert salsa, histoire de se mettre en appétit avant le bouquet final. A 21 h 30, le groupe P18, sous la houlette de Tom Darnal, ex-membre de la Mano Negra, présentera pour la première fois son dernier opus "Electropica" (Tabata Tour/Virgin).
Pendant deux heures, il vous entraînera sur des rythmes qui puisent leurs sources aussi bien du côté de Cuba, de Miami que d'Ibiza.

Il va de soi que pour s'entretenir tout au long de cette demi-journée, les organisateurs ont prévu boissons et plats typiques latino-américains afin de fêter la latinité comme il se doit : del mediodia al medianoche.

T. S.


Informations pratiques :

PAF : pass journée : 10 euros

Concert de P18 : 20 euros

Infoline : 01.42.77.03.96

e-mail : mundolatino@waanadoo.fr
 
Burning Spear tête d’affiche du Garance Reggae Festival
Garance réintère pour la onzième année









son désormais incontournable festival de reggae au Palais omnisports de Bercy à Paris, avec cette fois comme tête d'affiche un Burning Spear très particulièrement en forme, à en juger par son dernier album, excellentissime, "Live in Montreux" (qui comprend des titres comme "Jah No Dead" et "Rocking Time"),

sorti il y a quelques mois sur un label I-Sound de la jeune maison de disques Nocturne. D'ailleurs, à ce sujet, Winston Rodney, alias The Spear, hommage à Jomo Kenyatta héros de l'indépendance du Kenya, va ramener petit à petit tous ses albums, au fur et à mesure de la fin des contrats en cours, dans cette maison installée dans le IIe arrondissement à Paris : il faut dire que les initiateurs de Nocturne connaissent particulièrement bien ce milieu, et sont très proches dudit Spear. Preuve à l'appui de cette sensibilité reggae (et autres tendances de la mouvance), quelques-uns des meilleurs albums de reggae du moment sont sortis, dont ceux de Bobby Digital et Morgan Heritage... Si Spear mène le bal, l'affiche du Garance Festival devrait comme d'habitude tenir ses promesses : Capleton (de son vrai nom Clifton Bailey), un jeunot à côté du maître - il est né en 1967, quand Spear a enregistré pour la première fois en 1969,
pour Coxsone Dodd - ; le Jamaïcain Sizzla ; l'Ivoirien Tiken Jah Fakoly et ses Djelys, aujourd'hui valeur sûre au royaume du scandé-chaloupé ; l'inénarrable U-Roy ; le Martiniquais Yaniss Odua ; le groupe TOK, la relève du dancehall et du rap jamaïcain ; l'Ivoirien Solo Jah Gunt ; enfin Bawajafar N Free, lauréat de la sélection France-Afrique présentée par Garance il y a quelques semaines à l'Elysée-Montmartre. A n'en pas douter, une excellente soirée pour les accros du genre.

M.N.


Garance Reggae Festival, samedi 29 juin à partir de 20 heures et jusqu'à plus de pétard.


Burning Spear, "Live in Montreux" (I-Sound/Nocturne).
 
La faucheuse nous prend John Entwistle, bassiste des Who

Le légendaire groupe de rock,









démarrait (28 juin) une tournée de plus de 3 mois, avec un premier concert au "Hard Rock Hotel And Casino" de Las Vegas. John Entwistle est décédé d'un arrêt cardiaque, pendant son sommeil, dans une chambre du "Hard Rock Hotel", il avait 57 ans.


Le premier concert des Who a dû être annulé, et la tournée semble être compromise...


Avec cette disparition, le groupe des 60's, n'est plus composé que de 2 membres (à l'origine des Who), Roger Daltrey et Pete Townsend.


Bill Curbishly, manager des Who a déclaré : "The entire Who family is terribly saddened by John's passing. Our deepest sympathies go out to his family, friends and the millions of Who fans the world over."


Ray Manzarek, ex-claviers des Doors, a décrit le musicien, comme étant "one of the great, great rock 'n' roll bassists of all time. A real genius."


Sammy Hagar a quant à lui déclaré : "He just was the most humble rock star I have ever met, besides having the best hands of any bass player in the history of rock and roll... As a musician, he did for the bass guitar what Jimi Hendrix did for the guitar."


John Entwistle était avec les Who depuis le début, il avait travaillé sur tous les hits du groupes, dont "My Generation", "Substitute", ou encore sur l'album "Quadrophenia" et le rock opera "Tommy".
John Entwistle

Roger Daltrey

Pete Townsend

Entwistle avait fait une carrière solo, sortant une demie douzaine d'albums. Il avait écrit et chanté la chanson "Boris The Spider".
 
Aujourd'hui, bon anniversaire à...
Ian Paice de "Deep Purple" et Colin Hay de "Men At Work"










- Roger Spear (1943), Bonzo Dog Doo Dah Band, décédé le 18/01/90, (1968 N°5 en Angleterre, avec le single "I'm The Urban Spaceman").


- Little Eva (1945), (1962 N°1 aux States & N°2 en Angleterre, avec le single "The Loco-Motion").


- Carlo Santanna (1947), guitariste, Paper Lace, (1974 N°1 en Angleterre, avec le single "Billy Don't Be A Hero", 1974 N°1 aux States, avec le single "The Night Chicago Died").


- Derv and Lincoln Gordon (1948), The Equals, (1968 N°1 en Angleterre & N°32 aux States, avec le single "Baby Come Back").


- Ian Paice (1948), batteur, Deep Purple, (1970 N°2 en Angleterre, avec le single "Black Night").


Ian Paice - Deep Purple

Colin Hay - Men At Work


- Colin Hay (1953), chanteur de Men At Work, (1983 N°1 aux States & en Angleterre, avec le single "Down Under").


- Robert Forster (1957), The Go-Betweens, solo.


- Stedman Pearson (1964), 5 star, (1986 N°3 en Angleterre, avec le single "System Addict", et 14 autres singles au top 40 Anglais).


- Richard Breen (1979), vocal, Five, (1998 N°2 en Angleterre, avec le single "Everybody Get Up", 1999 N°1 en Angleterre, avec le single "Keep On Movin").


Et le même jour, mais à une autre époque...

- 1961, Del Shannon est N°1 en Angleterre, avec le single "Runaway". ET 13 autres hits, au top 40 Anglais.


- 1965, Charlie Watts, batteur du groupe "Stones", achete une maison, ayant appartenu à un "Archbishop" de Canterbury.


- 1967, Keith Richard est condamné pour avoir consommé du cannabis, il pris un an de prison & 500 £ d'amende. Mick Jagger pris 100 £ et 3 mois de prison, pour possession et usage de drogue.


- 1968, concert gratuit à "Hyde Park" (Londres), avec les groupes : Pink Floyd, Jethro Tull, Tyrannosaurus Rex et Roy Harper.


- 1968, les Small Faces sont N°1 aux States, pendant 6 semaines, avec l'album "Ogden's Nut Gone Flake".


- 1973, Ian Gillan quitte "Deep Purple", à la fin de la tournée, au Japon.


- 1974, Charles Aznavour est N°1 en Angleterre, pendant 4 semaines, avec le single "She".


- 1974, le chanteur & parolier, Gordon Lightfoot est N°1 aux States, avec le single "Sundown".


- 1975, le chanteur & parolier, Tim Buckley décède des suites d'une overdose d'héroïne et de morphine.


- 1978, Peter Frampton se casse le bras et plusieurs cotes, dans un accident de voiture, au Bahamas.


- 1979, Lowell George du groupe "Little Feat" est retrouvé mort, des suite d'une crise cardiaque, dans un motel d'Arlington, aux States.


- 1985, David Bowie et Mick Jagger enregistrent "Dancing In The Street", pour le prochain "Live Aid".


- 1985, Marillion est N°1 en Angleterre, avec l'album "Misplaced Childhood".


- 1985, U2 fait un concert devant 55 000 fans au "Croke Park" de Dublin.


- 1985, le show télé, anglais, "The Tube", présente 6 heures de musique, avec les groupes Alison Moyet, Howard Jones, Frankie Goes To Hollywood, Divine, Billy McKenzie et Nona Hendrix.


- 1991, Cher est N°1 en Angleterre, pendant 6 semaines, avec l'album charts with "Love Hurts".


- 1991, Jason Donovan est N°1 en Angleterre, pour la 3ème fois, avec le single "Any Dream Will Do" tiré de l'album "Joseph The Amazing Technicolor Dreamcoat".


- 1996, Selon un rapport, les maisons de disques américaines, procèderaient à un dépistage toxicologique de leurs "pop stars", permettant de réduire la mortalité dans cette industrie.


- 1999, Michael Jackson se blesse pendant un concert au stade Olympic de Munich. Michael chantait "Earth Song" au moment de l'accident.


- 2000, le mère d'Eminem, réclame à son fils 10 million de $, pour une chanson, dont une des paroles est (en Anglais dans texte) : "My mother smokes more dope than I do" from her son's single "My Name Is".