IGGY POP“ Skull Ring “ ( 2003.Virgin Records )

Depuis que " j' attends " chaque sortie d'album du père Iggy - depuis American Caesar ( 93 ) - j' avais fini par m'y faire :
les bonnes surprises, ce sera une ( demie ) fois sur deux.
Le coup des Idiots Réunifiés sur fond de Wild America, j'avais, comme pas mal de monde d'ailleurs, mordu dans l'histoire :
1996; elle était quasiment planifiée la tournée " tant attendue "...
Et puis non.
On écopera d'un Naughty Little Doggy embarrassant pour le fan, et d'un concert privé au Gibus parfaitement jubilatoire.
On s'excite, on se la mitige, on s'excite, on se la mitige, etc ( en boucle ).
1999; Avenue B, bon album, le préféré des trop délicats pour le remaster de "Raw Power" ( l' Iguane fout dehors les ingénieurs du son, et pousse lui-même TOUTES les fréquences dans le rouge ) sorti un an plus tôt.
Jimmy se vante de ne s'être offert qu'un unique rail de coke dans l'année.
ça s'entend.
Demi enthousiasme.
2001; Beat ‘Em Up. Vrai ratage. Mais l'époque menestrel tatoué est révolue. Les factures à la General Electric ont été réglées, on ressort les amplis.
2002; la paire d'idiots Asheton ballade The Stooges Project de festivals en kermesse à hot-dogs, prélevant d'anecdotiques chanteurs intérimaires chez les autochtones visités.
Cette sueur là ne sied pas au torse de n'importe qui.
On l'aime bien Dominique Sonic, juste que sur No Fun, le public a bien vu de quoi il était question. Pas de fun. Pas glop.
I Wanna Be Your Dog au chalumeau originel, mais sans Iggy.
Au moins cela lui fera-t-il attraper son téléphone histoire de rappeler l'essentiel aux frangins:
" Pas de royaume sans seigneur.
Oubliez-le encore une fois et je vous botte le cul. "
En substance.

Alors on parle ici et là de rapprochements, de coups de fil, de répèt's, d'engeulades, de vieilles rancunes réactualisées mais aussi de connivences intemporelles.
Été 2003 : un festival aux États-Unis où ILS " brûlent " la scène avant le passage des Red Hot Chilli Peppers, renvoyés au stade de grabataires redondants.
Et puis la France, enfin... Le Bol d'Or : bikers encartés chez Moto Journal, odeurs et formes de sale graisse, gaz d'échappements en lieu et place d'un marchand de sable sur la mauvaise longueur de poudre.
Nos Stooges se foutent bien de la légende, ils l'ont empaillée, ils la secouent façon spasmophiles lubriques. L'arène est parfaite. Eux aussi.

Maintenant Skull Ring...
On se la mitige ? Et ben non, pas du tout.
On plonge ses mains et ses oreilles dedans pour faire le tri.
Vite fait, le tri.
Iggy et les Stooges : 4 titres ( les meilleurs... Qui doutait ? )
Iggy et les Trolls : 6 titres + ( très bons... Voilà la bonne surprise. )
Iggy tout seul : 1 titre ( acoustique Cash )
Tout ça, c'est du Très Grand Reptile. Celui que l'on n'osait plus espérer.
Pour le reste, 5 morceaux à la traine. Du passable ( avec Green Day ) au franchement agaçant ( Peaches, Gonzales... Le genre à se trouver "décalés " dans leur retraite berlinoise " décalée ", avec pour tout argument touffe de poils dépassant du monokini et croonerie de supermarché : quand le rock se veut kitsch, il n'est plus que ça. ) en passant par une certaine idée de l'indigence boutonneuse
( Sum 41 ).

Alors gâtés que nous sommes, on se demande bien pourquoi Iggy et les Stooges ne nous ont gratifiés que de si peu de titres,
pourquoi pas un album entier ?
Pourquoi ne pas profiter d'un John Cale toujours alerte derrière ses manettes et boutons poussoirs pour inscrire toujours, 34 ans après, l' Iguane dans l'échelle de l'Évolution, à la suite de son Hobo Sapiens
( recommandé d'ailleurs ) ?
Alors gâtés que nous sommes, nous oublions une fois de plus que Iggy et ses sbires restent l'antithèse d'un bizness plan, d'une entente convenue dans l'intérêt de tous, eux les premiers, et qu'ils s'en tapent.
Ce sont les Stooges.
Motivé par Jagger, fasciné par Sinatra,
materné par Bowie... mais Iggy.

eskimo.


18/04/20 Iggy Pop a confirmé que les Stooges sont de retour !!! 
15/12/20 Death In Vegas sort une compilation au Nouvel An 
29/06/20 Iggy Pop & The Stooges, The Strokes, les New York Dolls, 
18/06/20 Concerts à voir en juillet : 
02/06/20 De Patti Smith à Iggy Pop & The Stooges 
25/02/20 Iggy Pop confirmé au prochain festival ''Download'', 
20/11/20 Radiohead au festival ''Coachella'' ? 
01/09/20 Iggy Pop et les Stooges se rendent au prochain Bol d'Or 
20/05/20 Sum 41 écrit pour Iggy Pop 
03/04/20 John Squire, Cooper Temple Clause, Thrills et Darkness, 


 

 
 
 je voudrais avoir des renseignements sur les groupes comme scorpion,airon maiden,ac/dc 06/05/2004 18:
 the stooges are back et c'est du grand art...enfin du rock trop puissant quoi!!!yes!! 10/11/2003 17: