A PERFECT CIRCLE" Thirteenth Step " ( 2003. Virgin Records )

Autant le dire tout de suite; si ça n'avait été la participation d'un nouveau backing-band de luxe, je n'aurais même pas tendu l'oreille vers le second album de A Perfect Circle.
L' écoute du premier m'a , en 2000, fait perdre 3/4 d' heure que personne ne me rendra.
Seulement voilà, je suis un fidèle, je suis de près ou de loin certains instrumentistes pour peu qu'ils fussent acteurs d'une mutation rock-média décomplexée et inventive.
En l'occurrence James Iha et Jeordie " Twiggy Ramirez " White.

Figurez-vous que dans les années 1995/1996, suite au suicide de Kurt Cobain, on rabâche la mort du rock ( la 813e fois recensée ) sur l'air de:
" L'art s'accommode mal des lois d' un marché mondialisé, la récupération de l'image de nos icônes par la grande distribution -avatar fourbe du capitalisme sauvage- dépèce nos idoles. Machine tueuse ou au mieux aliénante... Broyeuse d'univers originaux, vulgarisatrice obscène, et blahblahblah... "
On peut trouver le manifeste exhaustif dans n'importe quel numéro des Inrockuptibles.
Bref, on jetait le bébé avec l'eau des nouilles en se rendant Place du Colonel Fabien.
Je me gausse. Oui, je dodeline.

A l'époque on continuait de préferer nos artistes pauvres, introvertis et tout à fait inadaptés aux " armes " contemporaines. Autistes franciscains, ils étaient plus lisibles.
Comme si Bowie, en 1972, n'avait jamais monté de boîte de communication entièrement vouée à la déïfication de Ziggy Stardust en support de tournée mondiale. Comme si la chose ne s'était avérée ni valable ni pérenne. Encore moins crédible.
Non, tout ça n'aurait donc jamais existé.
Et pourtant, l'articulation 95/96 fût bénie des Dieux Électriques, eux aussi soumis aux lois de l'Évolution. À quelques mois d'intervalle ils nous assénèrent " Mellon Collie
And The Infinite Sadness " et " Antichrist Superstar ": oeuvres ambitieuses, abouties, calculées, se pavanant à longueurs d'ondes, de premières pages et de billeteries satûrées. Le siècle agonisait là où les orateurs épileptiques l'avait convoqué ; aux vues et aux sus de ceux qui ne se trouvaient pas dans le coma.
James Iha et Jeordie " Twiggy " White en sont grandement responsables :
épouvantails classieux en scène, gardiens de la caution pentatonique en studio.
Tout simplement.

Si vous voulez mon avis, dans ce side-project qui ne casse pas trois pattes à un coin-coin; Maynard ne vaut pas son escorte.

Recentrons sur l'objet : pour atteindre cette treizième marche, on croise dans l'escalier du personnel rompu aux conceptions d'ambiances proto-atmosphériques, autrefois aperçu en compagnie de gens comme Trent Reznor. Planter un décor cousu de nappes filandreuses sur des trames étranglées; ils savent faire, l'argument est éprouvé.
Ils feraient autrement, les clients exigeraient illico le remboursement de la production. Pour ce qui est du schéma pur et simple de la compo : on s'acharne à coller des remorques au format pop, à arpéger ces thèmes retournés comme des gants humides à chaque coup de pétard d'un starter lunatique.
Maynard James Keenan est trop bien entouré; ça ne le dépouille pas d'un précieux talent de vocaliste l'expédiant dans la dimension de ceux qui auront fait progresser le métal au delà de l'oxydation ou de l'emboutissage. À ce niveau il est l'unique voisin de Mike Patton.
Sur le plan pédagogique, " Thirteenth Step " de APC présente l'avantage propre aux oeuvres mineures des grands musiciens : introduction aux bons réflexes avec juste ce qu'il faut de lumière pour guider l'apprenti sans déclencher l'usine à complexes.
Au final: un album dispensable bourré de recettes malines.

eskimo.


08/04/20 Le leader de Tool trouve la foie 
20/01/20 A Perfect Circle : sur la BO du film ''Constantine'' 
07/01/20 Nine Inch Nails annonce sa première tournée de l'année 
01/12/20 Sting prendra la route avec le batteur de A Perfect Circle 
24/11/20 Le batteur de A Perfect Circle rejoint Nine Inch Nails 
19/10/20 Détail sur le DVD de A Perfect Circle 
04/10/20 DVD : Un live de A Perfect Circle 
30/08/20 ''eMOTIVe'', le nouveau A Perfect Circle 
11/08/20 Un DVD live de A Perfect Circle et un remix ! 
26/07/20 Résident Evil 2 : Deftones, Rob Zombie, A Perfect Circle, 


 

 
 
 Mon avis, c'est qu'une personne comme Eskimo, qui a la faculté de pouvoir juger un album le temps de l'écouter une fois, eh bien cette personne est vraiment balaise!! T'as une recette ou t'es vraiment pressé ? De plus, contrairement à ce qu'on t'a dit, James Iha ne joue pas sur "thirteenth step". Sinon, j'ai écouté ça plusieurs fois, ça casse pas 3 pattes à un coin-coin, en effet. Merci. 02/02/2005 21: