Maraca au New Morning

Juillet est l’occasion, désormais bien ancrée, du festival All Stars du New Morning à Paris, et les Latinos trustent toujours quelques places, non des moindres. Le mythique NG La Banda, du Cubain Jose Luis Cortes avait presque ouvert le bal, le 4 juillet. On a aussi pu entendre et voir jouer le pianiste Eddie Palmieri. Ce samedi 26, c’est le Cubain Orlando Maraca Valle qui va mener la danse. Flûtiste virtuose, formé à l’école d’Irakere (dirigé par le pianiste Chucho Valdès) autre groupe mythique de Cuba, compositeur, arrangeur, il a sorti plusieurs albums dont la diversité montre toute sa dextérité, mais aussi la mesure de son talent et l’étendue de sa palette d’inspiration : aussi à l’aise pour jouer de la salsa que du jazz. Pour ce passage au New Morning – on l’y a vu le 20 mai dernier, invité par le groupe noJazz à faire un p’tit bœuf –, il ne sera pas accompagné de sa formation Otra Vision, mais de Afro Cuban Jazz Masters, avec Tata Guines, Changuito et Giovanni Hidalgo. Et le répertoire sera axé latin jazz, afro-cubain et, bien évidemment, descargas !

Lundi 28 et mardi 29, Maraca Valle cèdera la place au septet de Wynton Marsalis, avant de revenir le mercredi 30. Ce mois intense au New Morning se terminera par la prestation de Kurt Elling Quartet.
M. N.

Dernier album : Tremenda Rumba ! (Warner Jazz)
Plus d’infos sur Maraca sur son site : www.maraca.cult.cu


22/10/20 Les Eagles en cage