Le Rock Dans Tous Ses Etats 2003Evreux - Soirée du vendredi 27 juin

La cité Ebroïcienne célébrait sa 20ème édition du Rock Dans Tous Ses Etats sur son hippodrome fétiche, jouxtant les anciennes usines de traitement des alliages de Navarre.

Est-ce cette proximité géographique qui aura déterminé un choix résolument sonique et métallique pour la programmation de la première journée ?

Hormis le jeune trio prometteur Dirge, qui pourrait sous peu conquérir la France avec ses envolées mélancoliques entêtantes, les groupes se succédant sur les scènes A et B feront massivement appel au 220 V et pousseront (souvent) leurs amplis au maximum.

Radio 4, aperçus à l'occasion d'une tournée de printemps confirme son statut de révélation 2003 avec son album "Gotham !".
Sonorités ultra-groovy avec basse hypnotique et guitare stridente. A l'occasion de leur court set, on y apercevra les premiers déhanchements.

Migthy Mighty Bosstones, ex-fer de lance d'un hardcore tendu, rappellait, ensuite, qu'ils ont inventé le "ska festif" élégant, et renvoyait par la même occasion Ska-P et consorts à leurs chères études en ska'n'roll attitude.

Stupeflip doit envier Jenifer de la Star Ac'. Celle-ci a trouvé LA stratégie pour cesser d'être pressée jusqu'à la pulpe (un bébé !).
Le crou en fera-t'il de même (!) tant ils semblent déjà éprouvés ?
Après des premiers pas assez trash aux Effervessonne l'an dernier, les pitoyables membres du stup' se sont particulièrement assagi. Désormais, les titres (un peu) rigolos de leur première production sont devenus de fades morceaux de métal poussif.
Un phénomène de saison qui a définitivement fait "pschitt" !

Calexico distillait, à son tour, de troublantes compositions mariachi. On regrette que ce ne fut pas à la tombée de la nuit. Leur musique cuivrée aurait pris une autre tournure.
Evreux serait alors devenue pendant quelques instants la capitale de l'Arizona. Le commandant Marcos, fraîchement exilé du Mexique, montant sur les planches, scandant son mythique "viva la revolucion !"

Daniel Johnston, muni de sa valise à roulettes, son cahier de textes, sa guitare et son orgue Bontempi proposera quelques folk-songs dont il a apparemment le secret. Révélation.

Retour à la naïve réalité de Mickey 3D. Le trio de Montbrison a vendu 100 000 exemplaires de "Tu vas pas mourir de rire".
Mais les textes « gnangnan » gâchent tout !

Burning Spear, fidèles des festivals et des salles françaises, joue le même reggae depuis près de 35 ans pour le plus grand bonheur des nombreux adeptes du vert, jaune et rouge.

Les Wampas, célèbre groupe de rock inconnu, ne le sont plus.
Tout le monde les connaît désormais.
Fort heureusement, Didier Wampas ne changera pas. La prestation est abracadabrantesque.
La jeunesse apprécie celui qui chante "Manu Chao" à la radio.
Les fans de la première heure sont aussi au premier rang.
Le meilleur concert du vendredi.

Soulfly, débuta son show rouleau-compresseur dépourvu d'émotion et de second degré, alors que Didier Wampas encensait encore sa "Petite fille" !
Max Cavalera, et son spectacle à l'américaine -grosse voix méchante, batterie double kit, son gargantuesque, musiciens robotisés- ne parviendront pas à clôturer la soirée en beauté.
Trop carrés, très lourds mais décidement pas généreux.

Doctor L, au sein du Banana club (tente électro) allait définitivement convaincre sans difficulté les derniers réticents au sommeil qu'il était temps de regagner leur antre.

Samuel Charon / lnorahc@yahoo.fr


01/06/20 M est sur les routes jusqu'à la fin de l'année 
19/05/20 Alain Bashung est sur les routes 
10/02/20 Détail sur la tournée des Bellrays 
27/11/20 Sélection de concerts Province et Paris 
31/10/20 Les concerts en novembre (Paris et Province) 
24/05/20 Le groupe monte sur les planches, 
14/11/20 Sinclair, notre guitariste funky, est sur les routes 


 

 
 
 fffffffffffffffffffffff 13/12/2003 17: