Bob Log III & Jean-Luc le Ténia - ParisNouveau Casino - 12 mai 2003

L’ami personnel de Didier Wampas, Jean-Luc le Ténia, présentait son nouvel album de poésies sur la scène du Nouca.
Fier d’être Manceau, l’ambassadeur de la préfecture de la Sarthe chantonnera quelques comptines, dont il a le secret avant de gentiment fracasser sa guitare acoustique.

Après un intermède ukulélé, Bob Log III débarqua de son Arizona natal.

L'ancien Doo Rag, groupe ultra-underground qui jouait déjà avec des instruments déglingués, semble adorer les vide-greniers du dimanche.

Après avoir accumulé un vieux téléphone, un ancien casque ayant certainement appartenu à "L'homme qui valait trois milliards", un costume de cosmonaute à paillettes que ne renierait pas un Spiderman hermaphrodite, et une ancienne grosse caisse de batterie, il s'est certainement dit qu'il possédait tous les ingrédients…pour devenir musicien.

Il ne restait plus qu'à trouver une lien logique entre ces objets usagés.

Il se décidait à porter le casque sur la tête (logique), le combiné du téléphone pouvait servir de micro (technique), la veste et le pantalon seraient du plus bel effet portée à même le corps (esthétique) et la grosse caisse définirait le rythme (tactique).

Comme il se souvenait de Rémi Bricka, l’homme qui traversa l’Atlantique, il deviendrait lui aussi (un hommage ?)"one-man-band".

Auteur de plusieurs albums, sur le sous-label d'Epitaph, Fat Possum qui signe habituellement les vieux bluesmen du Delta, notre homme casqué souhaite rendre son public fou.

Il manie la guitare et le bottle-neck comme personne, grâce à sa patte de singe qui lui a été greffée suite à un accident naval (!!), et enchaîne chacun des titres de son répertoire blues-punk sans dénier reprendre son souffle ! (à l’intérieur du casque doit régner une température semblable à Paris, un jour de grève).

De jeunes adeptes féminines du boblogisme n’hésiteront pas à se sacrifier sur scène et sous l’autel de la célébrité éphèmère, en tentant d’imiter Emmanuelle Béart : des poses un peu sexy mais pas naturelles du tout.

Enfin un vrai show sonique, pour les oreilles et…pour les yeux !

samuel charon - lnorahc@yahoo.fr