20 Miles & The Forcis & El Boy DieGlazart- Paris 15 novembre 2002

message à l'attention du lecteur :
toute ressemblance avec des personnes existantes
ou des situations ayant existé est fortuite.

Les personnages :
Judah - leader de 20 Miles et guitariste d'un groupe New-Yorkais
Jon - chanteur-guitariste d'un groupe New-Yorkais
Russel - batteur d'un groupe New-Yorkais
The Forcis - jeune groupe Anglais
El Boy Die - jeune groupe Français

La scène se passe au Glazart, chaleureuse petite salle menacée de fermeture. Jon et Russel échangent sur les groupes -en français niveau collège- qui se succèdent tout au long de la soirée.

Jon : Après notre show plein du Bataclan
C'est étrange d'être avec si peu de gens.

Environ 75 personnes s'étaient déplacées

Russel : A moi ça me rappelle de petits sets
Que l'on fait pour se roder ou pour la fête.
J : Tiens, je me souviens du show à Mains d'Oeuvres
R : Oui !! Ce fut un moment riche en manoeuvres.

En février dernier, ce groupe New-Yorkais a organisé un concert à Saint-Ouen, dévoilé le jour même via l'internet.
Silences.

J (plaisantant) : Et puis Judah ce n'est quand mêm' pas moi...
R (passablement irrité) : Laissons-le jouer, ne le juge donc pas !!
El Boy Die fait son entrée sur scène.
J : Voyons si ces frenchies ont des tripes.
R : En tout cas se vêtissent de fripes.
J (visiblement séduit) : Quelle voix et quelle présence ce chanteur
R : N'oublions pas le bassiste et le batteur !
J : Les compositions tiennent bien la route
R : Sur leur avenir je n'ai aucun doute.

Ils commandent deux bières.

J : Il enfile le porte-harmonica... les autres vont !
R : Ce jeune maîtrise parfaitement instruments et sons.
J : Voyons le groupe qui suit
ils se nomment the Forcis (prononcez "for si")
R : Je n'en ai jamais entendu parler
J : Quelle ténacité et vivacité.
R : Le garage rock peut aussi être anglais !!
J : Ce quintet mixte est en train de me bluffer.
R : Quelle soirée décidemment.

20 Miles apparaît. Jon et Russel semblent émêchés.

J : Il manquait Judah justement
R : Voyag' dans l' passé avec Bauer frères !!
J : Oui, je crois être quinze ans en arrière
R : Quand on allait dans les bars enfumés
J : Et qu'on enchainaît bières et tarpés.
Ce blues est toujours aussi prenant
R : Fuckin' fuck ! Tête et tripes : c'est remuant.
J : Mais comment pourrait-on s'en passer ?
Autant immédiatement crever !!

Samuel Charon - lnorahc@yahoo.fr
www.fatpossum.com
www.glazart.com








06/12/02 Jon Spencer Blues Explosion fera 2 concerts en Angleterre, 
31/10/02 Les concerts en novembre (Paris et Province) 
20/02/02 Jon Spencer Blues Explosion : un nouveau single, 
14/02/02 Jon Spencer Blues Explosion en tournée