New Bomb Turks - Nouveau CasinoParis - 18 Novembre 2002

"Losers magnifiques" : voici un qualificatif récurrent qui sied parfaitement à la naissance, la vie et la mort (annoncée) des New Bomb Turks.

Eternels outsiders du vivier punk'n'roll (ils ont débuté à l'école Crypt qui a généré les premiers pas du Jon Spencer Blues Explosion, mais aussi des Oblivians, Lazy Cowgirls...), parce que dans l'impossibilité de composer LE morceau qui aurait pu les faire accéder à un public moins confidentiel, mais toutefois considérés comme the influence majeure et évidente de maints groupes confirmés ou anonymes.

Les New Bomb Turks sont exemplaires à plus d'un titre : honnêtes dans leur attitude, sincères dans leur son, intègres dans leurs convictions.

Il suffit de les croiser, au moins une fois.
Revenant d'une date à Londres la veille, ils sont d'une fraîcheur et d'une énergie redoutables, comme si de leur show parisien dépendait leur vie.

Le chanteur Eric Davidson, bête de scène incontestable, singe allègrement Iggy Pop et transmet le virus d'une danse de Saint-Guy frénétique, sans modération !

Jim Weber, impassible et impatient, enchaîne discrètement les riffs, sauvagement et naturellement, sur sa guitare Epiphone.

Le summum de la soirée sera atteint sur "I'm weak" forcément d'anthologie, qui ne décèla aucune faiblesse de ces 4 résidents de l'Ohio.

Le combo de Colombus n'a jamais fait aucune concession, à part peut-être signer sur Epitaph, "grosse" maison de disques indépendante punk américaine (The Offspring, Bad Religion, Nofx...).
Péchant par leur manque de potentiel commercial, Ils ne sont bien évidemment plus sur ce label.

Sans look (jeans et t-shirts), ils attirent en revanche un public, qui prend soin de son apparence.
Ce qui démontre encore que le spectacle est parfois autant sur les planches que dans la salle.

Cette tournée devait être la dernière du groupe avant dissolution, à moins que cela ne soit que des adieux à la Stones...

Samuel Charon - lnorahc@yahoo.fr



26/12/02 Brèves du Rock... 
31/10/02 Les concerts en novembre (Paris et Province)