King Khan And His Shrines & Decheman - ParisNouveau Casino - 17 Octobre 2002

Decheman, rescapé du duo bricolo Dèche Dans Face, a déjà été entendu en première partie de la tournée solo de Russel Simins (excellent batteur du JSBX). Ce soir, le bordelais assurait la "mise en bouche", en introduction de la seconde apparition au Nouca de King Khan et de ses (très nombreux) Shrines.

En solo, secondé à différentes reprises par une boîte à rythmes, Decheman muni de son seul orgue sixties nous enivre un peu trop rapidement de fuzz, de wizz et de splash ! Jusqu'à plus soif ! Il incite la centaine de personnes présentes à se réfugier au bar ou à l'étage ! Ce type de musique est à consommer avec énormément de modération, parce qu'elle risque de couper tout appétit sonore futur !

Une pause bien méritée, nous faisait oublier rapidement cette prestation et apprécier notamment les Ramones interprétant un tube de Creedence Clearwater Revival "Have you ever seen the rain ?".
Culte.

Les 6 musiciens (majoritairement canadiens) se mettaient en place, tous vêtus de noir et munis chacun de l'emblême du groupe, un collier de dents exotiques, non identifiées...

Mister Khan apparaissait alors, avec à ses côtés, sa plus grande fan, une pom-pom girl réagissant à ses moindres faits et gestes, durant la plus grande partie du set.
A deux reprises, un Tarzan plus vrai que nature - musclé et idiot - illustrant le titre "King of the jungle" faisait son apparition, en n'omettant pas de pousser également son célèbre cri !

On ne peut pas ne pas songer à James Brown - jeune, svelte et sain - en voyant le chanteur s'époumonner et se dandiner. L'ancien Spaceshit, à force de se trémousser, en déchirera son pantalon à l'entrejambe !

L'ensemble des compositions, à tendance rythm'n'blues groovy, manque toutefois du petit déclic qui fait qu'un groupe devient vivement recommandable et peut espérer ainsi entrer dans le "cercle fermé des groupes à voir absolument".

Avec le temps peut-être !!

samuel charon - lnorahc@yahoo.fr
www.king-khan.com