Les Wampas - Ecole Centrale Chatenay MalabryFestival Chorus - 14 Mars 2002

"Didier Wampas est le roi".

Autoproclamé monarque téméraire sur l'album "Chicoutimi" en 1998, le leader des Wampas a été naturellement intronisé par ses fidèles.

Ce chant révolutionnaire (?) est désormais entonné à la cantonade, dans chaque salle de France et de Navarre, où les Wampas se produisent.

De retour sur scène après une longue absence et en attendant un album prévu pour la rentrée 2002, les Wampas avaient décidé, à l'occasion de cette apparition exceptionnelle, de rappeler qu'ils sont uniques.

Affublée d'une première partie Clermontoise qui sonne comme les débuts de Lofofora couplés à Aston Villa, la bande de "celui qui chante faux", paré de ses plus beaux habits, débarquait de son astéroïde afin de transformer la salle de spectacles de l'Ecole Centrale de Chatenay Malabry en un laboratoire à bonheur.

Le visage grimé en bleu, avec juste ce qu'il faut de paillettes, notre "ratpiste" préféré (puisqu'il continue à oeuvrer dans la vie civile auprès de la Régie des transports parisiens) assure un show intense où tous les classiques du groupe seront interprétés.

D'ailleurs, il suffira d'un riff, pour que la salle s'embrase. Et l'ambiance ne s'estompera que deux heures plus tard.
Didier est généreux : il qualifie son public d'un soir de "chéris", "lapins", "amours" et lui propose de s'asseoir en ronde autour de lui, au centre de la salle, pour conter la "Vie, mort et résurrection d'un papillon".
Il aime "Les couleurs de la terre" mais pas les skinheads grecs.

Comme son public.

Il nous rappelle que les Wampas était un des fers de lance du Rock alternatif Français, de la fin des années 80, avec l'hymne "Puta" (avec Bérurier Noir, Parabellum, la Souris Déglinguée, Mano Negra...).

Au sujet de ces derniers sabordés, on ne peut que constater des destinées bien étranges concernant les anciens de la Mano : Manu Chao est devenu une espèce de Bob Marley fade, Santiago est maintenant ami intime de Mya et employeur des marionettes L5.

Seul Jo plaide toujours la cause du rock puisqu'il est le second guitariste ... des Wampas.

D'ailleurs son collègue de roi aime aussi partager ses émotions, puisqu'il passera pratiquement autant de temps parmi sa cour que sur les planches.

Alors que retentissaient les premières notes de "Quelle joie le rock'n'roll" qui signale au public que c'est vraiment bien de "chanter n'importe quoi, n'importe où", le service de sécurité, décérébré par essence, sans avoir pris le soin d'écouter "Teenage lobotomy" des Ramones, réagit en circonstance !!

Virant manu militari, tous ceux venus chanter "shalala". Il faudra que Philippe, guitariste du groupe, leur demande de se calmer pour que tout le monde recommence à abonder sur scène et de répéter que le rock doit et peut être joyeux.

Et la magie -terme le plus usité depuis un phénoménal concert à Apremont en 1996*- de reprendre avec "Trop précieux". Didier n'ommettra pas pour illustrer le titre "Kiss" d'assurer une distribution de baisers à son public adoré avant un "Petite fille" d'anthologie.

"Le rock c'est tout à fond" et les Wampas, ses plus fervents représentants !

samuel charon - lnorahc@yahoo.fr
www.wampas.fr.fm
* spéciale dédicace !


21/05/03 La Tordue a démarré une tournée le 17 mai 
23/12/02 Les Hurleurs, un groupe de rock français qui en veut ! 
08/03/02 La 15ème édition du festival Chorus 
28/05/01 Ramones, Boston, Tom Petty & The Heartbreakers 
08/11/00 HARVEY 


 

 
 
 MERCI SAMUEL POUR VOTRE ARTICLE SUR LES WAMPAS.JE VOUS TROUVE UN PEU DUR AVEC MANU;IL NE FAUT TOUT DE MÊME PAS OUBLIER QUE CE MONSIEUR EST PEUT-ETRE UN DES RARES FRANCAIS A POUVOIR RIVALISER AVEC LE ROI SI L'ON CONSIDERE LA SUEUR DEVERSEE PENDANT MOULT CONCERTS À RALLONGE(JUSQU'A 2 OU 3 HEURES) POUR DES CONCERTS A 10 BALLES SANS COMPTER CEUX, GRATUITS DONNES A TRAVERS L'AMERIQUE LATINE!! ALORS APRES CES BONS & LOYAUX SERVICES JE PENSE QU'ON PEUT DIFFICILEMENT REPROCHER A CE TYPE AU TALENT INCONTESTABLE D'ETRE APPRECIE D'UN LARGE PUBLIC (SI LES DUPONT PARTAGENT PARFOIS LES GOUTS DES SPECIALISTES TELS QUE VS, DEVONS-NS ENCOURAGER LES DUPONT OU ACCUSER L'ARTISTE?) et encore moins de gagner un argent bien merité (MAIS PEUT-ETRE PREFEREZ-VS LES ARTISTES PAUVRES?).
EN CE QUI CONCERNE DIDIER JE SUIS BIEN D'ACCORD AVEC VS POUR GUEULER"DI-DIER WAPAS-EST-LE-ROI(BIS)!!ET J'AIMERAIS, 1° LE REMERCIER POUR LES GOOD VIBES QUE LUI ET SES FOUS NOUS TRANSMETTENT, ET POUR TOUT CE BONHEUR, ET 2°LE FELICITER S'IL VA BOSSER A LA RATP APRES UN TEL CONCERT(A MOINS QU'IL NE PRENNE UN JOUR RTT).
ALORS MERCI SAMUEL, MERCI DIDIER & SURTOUT NE CESSE JMS DE PARLER A LA LUNE QUI BRILLE COMME SI ELLE ETAIT TA FILLE, C'EST TELLEMENT BON DE REVER AVEC TOI!!
24/03/02 19:30