Luke - Brétigny sur Orgele Rack'Am - 2 Février 2002

Que peut-il bien se produire au fond d'une cité de l'Essonne un samedi soir ?

La présence de TF1 pour un reportage choc ? L'organisation d'une soirée confidentielle en hommage à Rémy Julienne ? Un défilé de la nouvelle collection printemps-été de chez "Adibok" ?

En fait, l'alchimie ratée (Harry P., on ne te félicite pas) de ces trois hypothèses.

Sauf que pour remplacer les caméras, ce ne seront que des appareils photos jetables, la cascade du soir consistera à saisir l'humour du chanteur de Luke et on se réjouira, simplement, de savoir que la guitare ne se démode décidément pas.

En guise de première partie, un groupe local avec son ramassis de fans, venus par Twingo entières, s'époumonait au rythme d' hymnes juvéniles !

Loft, Jeune formation composée notamment de deux guitaristes à casquettes, rend un hommage caché à Jean-Edouard - prononcez aussi Jed -, qui a eu son quart d'heure de célébrité, grâce à ses exploits aquatiques à la Plaine St Denis durant le printemps 2001, et qui mixe désormais sur les ondes de la radio FG.

L'ensemble "noirdésirise" dans tous les sens, et le chanteur sautille comme il peut, grâce à sa potion magique ingurgitée juste avant d'investir la petite scène du Rack'Am : Doliprane + Kanter'. Les camarades de classe de Loft sont ravis, on se satisfait de ce que l'on a, parfois !

Alors que Luke s'installait, la différence, entre un groupe amateur et une formation en devenir, se distinguait à l'oeil nu.

Les artistes sur la voie de la reconnaissance s'inventent des petits caprices ... comme la serviette éponge.
Chacun des musiciens le Luke en ayant une à sa disposition, pour capter la moindre goutte de transpiration liée à l'effort et à l'abandon au nom de la musique !

"La vie presque", premier album du quintette parisien, est une réussite, dans la lignée de Tue-Loup, avec un zeste de Miossec, à travers le phrasé et les textes remplis de désillusions.

Thomas Boulard, chanteur et guitariste soliste, est tendu, sa jambe droite le signale à chaque instant.
Il n'a cesse de regarder machinalement vers sa gauche, comme pour apercevoir l'encouragement d'un proche, si bien que, ne voyant rien venir, il en profite, entre deux superbes interprétations, pour "remercier l'Ultrason".
Bourde monumentale que lui signale le batteur, en effet, l'Ultrason n'était autre que la salle où se produisait Luke ... la veille.

Trop de nervosité peut nuire, avec modération cependant, car le maigre public (envrion 60
personnes,invités compris) ne lui en tiendra pas rigueur.
Les compositions matures permettent de tout pardonner et nous enivrent au passage.

Le combo parisien, formé il y a près de deux ans, se révèle être une très bonne surprise et laisse augurer la conquête de nombreux auditeurs au fil de leurs passages dans les salles du Bassin Parisien et d'ailleurs.

samuel charon - lnorahc@yahoo.fr


24/12/03 Big Day Out : clôture des ventes 
21/11/03 Fête du livre le 22 Nov 03 
15/07/03 Bob Dylan : la BO de ''Masked'' 
15/05/03 BO du film The Matrix: Reloaded 
18/12/02 Choix cornélien ce mercredi soir : dans quelle salle doit-on vraiment se rendre ? 
27/11/02 Sélection de concerts Province et Paris 
26/11/02 Efferv'Essonne Festival 2002 
11/11/02 Efferv'Essonne Festival 2002 
04/10/02 Tournée "Big Day Out 2003" prévue en Australie, 
12/08/02 Kid Rock est aussi acteur !