Yann Tiersen / Mickey 3D - Fontenay/Bois - 5 octobre 200115ème Festival de Marne

Comme chaque année, la salle Jacques Brel de Fontenay sous Bois accueille certains concerts du festival du Val de Marne, avec des prix défiant toute concurrence puisque les personnes en voie d'insertion (étudiants, rmistes ou encore demandeurs d'emploi) peuvent obtenir des places à 50 f, alors que le plein tarif proposé pour toutes les soirées est de 100 f.

De quoi faire cogiter les organisateurs de la place parisienne qui n'hésitent pas un seul instant dans la surenchère des tarifs proposés (l'été 2001 a été propice à ce type de pratiques avec des tarifs dépassant, par exemple, 600 f pour Björk ou encore U2, pour une efficacité scénique qui n'était pas à la hauteur !).

Mickey 3D assurait la première partie, et ne manquait pas de remercier Yann Tiersen à l'occasion. En effet celui-ci demeure un des boosters de la (bonne) petite réputation que traîne désormais le groupe Stéphanois.

Aidé par un album très relevé, "La trève", Mickey 3D enchaîne les morceaux et le public semble réagir à la moindre mélodie introduisant le titre suivant.
Certains devaient se dire notamment "c'est d'eux, alors ce tube que mes collègues fredonnent !".
La discrète troisième membre assure quelques passages afin de se saisir de l'accordéon, pourquoi n'est elle pas plus présente ? Il se pourrait qu'elle soit indemnisée uniquement en fonction de son temps passé réellement sur scène, il n'y a pas de petites économies !

Les lumières se rallumant, on constatait que désormais Yann Tiersen draine un public plus dense, le concert était complet, et plus familial. Son auditoire s'étant littéralement "améliepoulinisé".

Alors que Yann, ses musiciens, sa fidèle Claire s'installaient, une partie des spectateurs criaient "Aziz" aux premiers rangs ou peut être "assis", il était difficile de distinguer ce qui se passait réellement.
L'échappé précoce du Loft de M6 ayant peut être été aperçu parmi le public, le mystère demeure.
Yann s'est alors énervé, peu de personnes pourront témoigner un jour de l'avoir vu dans un tel état, il répliqua illico presto "si vous continuez à dire Aziz (ou assis), moi je m'en vais !"
Il craignait de se faire voler la vedette par le jeune prince de la plaquette de chocolat et de la prise de karaté. On assure ses arrières comme on peut.

Sans être pour autant déstabilisé, il reprenait son répertoire, d'une cohérence indéniable, laissant la part belle à son dernier album "l'absente".

On constate encore que le multi-instrumentiste Tiersen, aussi à l'aise au piano, qu'au violon, à l'accordéon ou encore à la guitare et au chant doit encore suivre des cours de communication (donnés par Natacha Régnier ?), pour parfaire ses prestations.

Le public, d'ailleurs ne s'y trompe pas en s'appropriant le mot le plus utilisé par Yann, qui reviendra à l'occasion de deux rappels : "merci".

samuel charon - lnorahc@yahoo.fr


14/10/02 Yann Tiersen et l'Ensemble Synaxis 
24/07/02 Le dernier Festival des Vieilles Charrues, a fait un carton ! 
13/07/02 Festival des ''Vieilles Charrues'' : l'édition 2002 aura lieu à Carhaix, 
05/06/02 Solidays 2002 : le programme. 
07/05/02 Festival des Vieilles Charrues : Edition 2002 
22/03/02 Les Francofolies de la Rochelle 
08/03/02 La 15ème édition du festival Chorus 
01/03/02 Yann Tiersen en concert 
26/02/02 Printemps de Bourges 2002 
05/06/01 Rock à Saint-Brieuc, le weekend dernier