La Route du Rock - XIème Edition - 10/11/12 Août 2001 - Fort de Saint-Père

"This is the end of the world" chantait, vendredi 10, Tom Mc Rae, au cours d'un set dépouillé et visionnaire. C'est un peu ce à quoi ressemblait la Route du Rock cette année.

Une impression de remake de films-cultes typiquement franchouillards des années 70, comme "l'Hôtel de la Plage" ou encore "la Boum" s'imposait : ce festival aurait pu posséder comme sous-titre - "20 000 boeufs sous la bière"* - * chaque matin, fort heureusement, vers 7 heures, de vraies chèvres alertes réinvestissaient leur fief du Fort Saint-Père, lieu des festivités, qu'elles daignent céder 3 jours durant à leurs collègues bovins, visiblement en "phase finale de la maladie de Creutzfeldt-Jakob".

Tel est le verdict terrible que les plus éminents chercheurs auraient pu énoncer le lundi matin 13 en ayant séjourné tout au long de ce week-end, parmi leurs patients.

Canettes vidées par centaines, papiers gras par monticules entiers et détritus divers jonchaient la pelouse ceinturant l'ancien site militaire.

Manque total de respect d'autrui de la part de certains, sentiment que tout leur est dû pour d'autres : un vrai laboratoire représentatif des us et coutumes du 21ème siècle !

Heureusement, il y a eu un peu de musique.

Se détache largement la prestation de Pulp, avec un Jarvis Coker serein et parfaitement à l’aise dans son rôle de pantin désarticulé, présentant quelques titres du futur album devant sortir en octobre, en les mêlant judicieusement aux classiques du groupe comme "Common people" ou encore "Help the aged".

Goldfrapp a rappelé qu'Ennio Moriccone a signé maintes BO de qualité et lui a rendu hommage en permanence. Visiblement Allison a raté sa carrière de castafiore et se rattrape comme elle peut, en se faisant une couleur à la Marylin tout en pensant certainement que “ nobody’s perfect ! ”.

Frank Black ne trouve plus de chemise à sa taille et ses doigts boudinés n'arrivent plus à composer le moindre hymne depuis "Headache" en 94, et il finit par justement donner mal à la tête.

Interpol, invité de dernière minute, prouve qu'il existe un éternel renouveau de la scène américaine qui redécouvre de manière cyclique Joy Division et la Cold Wave.

Et Yann Tiersen salue le public, avec un "Merci" à deux reprises – chacun de ses mots correspond à 500 000 exemplaires vendus de la BO d'Amélie Poulain. Toutefois, malgré son manque de présence scénique, sa musique s'écoute avec délectation sous un ciel étoilé.

Rare est un festival, où ce que l'on retient n'est pas la musique et les prestations des différents groupes invités, mais tous les à-côtés, avec par exemple :

- les vendeurs de "petri", de "beu" par sachets de 500 grammes !

- un bouchon invraisemblable de plusieurs kilomètres le 11, pour accéder au site avec en premier prix deux heures pour faire 3 kilomètres et en second lot deux groupes-révélations (I Am Kloot et Lift To Experience) sur lesquels la majorité des spectateurs a dû faire l'impasse, involontairement !

- l'auto-satisfation du speaker-Picsou avant la prestation de Muse proclamant que ce samedi plus de 12 000 clients-consommateurs étaient rassemblés au sein du Fort, ce qui constituait la plus forte affluence depuis l'existence du Festival !

- le concours de fosses à purin (toilettes) où tous les possesseurs de billets (les fans de musique pop) ont été déclarés perdants olfactifs...!

SC – lnorahc@yahoo.fr


01/04/04 Oasis confirmé au prochain Glastonbury 
31/03/04 Muse débarque aux States 
26/03/04 La ''Skull Ring Tour 2004'' de Iggy Pop 
25/03/04 Au programme du festival ''V 2004'' 
18/03/04 PJ Harvey rejoint le festival ''T In The Park'', 
09/03/04 Kings Of Leon confirmé au festival ''T In The Park'' 
08/03/04 Les Doors passent par L'Europe 
03/03/04 Les Strokes au ''T In The Park'' 2004 
20/02/04 Paul McCartney confirmé pour le prochain festival de Glastonbury 
16/02/04 MUSE revient en concert!!! (MCM)