Yann Tiersen / Têtes raidesParis – Parvis de l’Hôtel de Ville – 24 juin 2001

Les ricochets sur les bords du Canal de l’Ourcq, la vertigineuse descente, les cheveux aux vents, l’inconscience avec soi, sur les abruptes pentes pavées de la Butte Montmartre, les fantasques pérégrinations nomades du pensionnaire en albatre du jardin aux herbes folles ; autant d’images qui viennent se refléter en cinémasope sur notre écran virtuel imaginaire de l’hôtel de ville, en ce centenaire de la loi de 1901, alors que jaillissent les premières notes du clavier magique de Yann Tiersen .

Ce multi-instrumentiste de talent, en pleine tournée promotionnelle, pour la sortie concomitante de son album L’absente et de la BOF Amélie Poulain propose en cette belle soirée estivale un condensé de son art, et au gré d’interventions prestigieuses (Natacha Régnier (co-héroine de La vie rêvée des Anges, dont il signait déjà la trame musicale sur un travelling final resté dans toutes les mémoires, rythmé par Rue des Cascades), Dominque A (le nantais viendra à deux reprises pousser la chansonnette)) parvient à tutoyer ces rares instants de grâce, où la musique transporte dans un état second, à vous en faire confondre le tarabiscoté « Palais » des intrigants avec on ne sait quel écrin pour princesse vintage, coupe Louise Brooks of course …

On en est encore tout retourné et tout ému par tant de délicatesse quand surgissent les premières notes de feu le groupe punk Red Tet, devenu par une lente alchimie les fameuses Têtes Raides, chantres de la nouvelle scène chanson réaliste à textes, en dignes héritiers du Grand Jacques ou du « copain » de Sète.

Et tout d’abord, ce constat : UNE voix, celle de Christian Olivier, le leader de la formation, qui nous prend et nous glace…. Ajoutée à des attitudes franchement théatrales et des orchestrations tout de cuivres, accordéons et cordes parées, on tient là une recette miracle ; rehaussée par la joliesse des textes, qui nous feront croiser toutes sortes de personnages abracadabrantesques, d’où émerge entre tous la fameuse Ginette, maîtresse femme qui saura renaître sous les coups d’archet inspirés du revenant Tiersen, venu prêter main forte à la joyeuse bande du gratte-poil.

Classiques piochés dans un répertoire dense, avec une prédilection pour les derniers albums : n’en jetez plus, la coupe est pleine … Mieux valait-il être là ce dimanche 24 juin …

D’autant plus que cette mémorable soirée s’acheva sur la prestation du doux-dingue et toujours attendu Higelin, que l’âge malheureusement « canonique » de votre Serviteur ne permit pas de suivre…

Lecteurs, à vos claviers …

jc / suenospolares@yahoo.fr


16/12/02 Dominique a en White Session ce soir sur Inter... 
14/10/02 Yann Tiersen et l'Ensemble Synaxis 
24/07/02 Le dernier Festival des Vieilles Charrues, a fait un carton ! 
13/07/02 Festival des ''Vieilles Charrues'' : l'édition 2002 aura lieu à Carhaix, 
05/06/02 Solidays 2002 : le programme. 
07/05/02 Festival des Vieilles Charrues : Edition 2002 
22/03/02 Les Francofolies de la Rochelle 
08/03/02 La 15ème édition du festival Chorus 
01/03/02 Yann Tiersen en concert 
26/02/02 Printemps de Bourges 2002 


 

 
 
 J'aime bien la musique de Yann Tiersen 30/03/02 14:40