RADIOHEADLE GRAND REX - PARIS

S’il fallait se convaincre encore un peu plus du caractère exceptionnel d’un tel concert, sold-out en une demi-heure (... !), on le fut en découvrant quelques heures avant son amorce la myriade de fans transis sur le parvis du Grand Rex, « kitchissime » salle du Boulevard Poissonnière.
Rares sont les groupes actuels capables de déchaîner de telles passions, alors même que leurs membres refusent toute compromission avec l’industrie du disque et persistent à fuir les pages des magazines anglo-saxons, qui font et défont du jour au lendemain bien des carrières…
Volonté réitérée également de privilégier les lieux à taille humaine, alors que ces « lascars »pourraient se permettre de remplir des Bercy à la douzaine…
Après avoir ouvert leur mini-tournée estivale par les divines arènes provençales d’Arles ou de Vaison-La-Romaine, leur périple les voyait échouer à Paris en point d’orgue de la saison musicale.

Rien à promouvoir ce soir-là pour le quintet d’Oxford, en courtoise visite sur les terres d’un pays qui a su les reconnaître avant bien d’autres, et pour lequel ils vouent une admiration non feinte, leur guitariste élevant par exemple le grand Serge Gainsbourg au rang de plus grand artiste du siècle (rien de moins…)
Comme lui, ils ont cette propension à toujours défricher de nouveaux territoires sonores, et en préambule à la sortie automnale de leur prochain opus, ils tenaient à jauger live le potentiel de leurs nouveaux titres, qui, il faut bien le dire, auront bien du mal à passionner les fans des simples ritournelles pop comme Creep ou Karma Police, admirateurs toujours fort prompts à dégainer moult briquets « brueliens » et faire preuve de manifestations sonores outrancières…

Amorçant sur certaines chansons un virage électro parfois guère convaincant, ils savent pourtant par le biais d’expérimentations de tous les instants en renverser les structures, et déconcerter l’auditoire en jouant avec des machines qui jusqu’à présent désertaient leurs shows.
Point de ligne directrice claire dans leurs nouveaux travaux: peut-être que l’interminable enregistrement de la future galette (près de deux ans) aura fini par les disperser, et à contrario d’un OK Computer désormais entré dans l’histoire (près de cinq millions d’exemplaires écoulés), dont la force résidait justement dans l’atmosphère si particulière qui subsistait du début à la fin de l’album, on sent poindre un certain déséquilibre…

Encore une fois, les inspirations floydiennes, indéniables, (les éclairages, sublimes, auront tôt fait, lors de certains passages psychédéliques, de réveiller des souvenirs émus à certains quadras présents dans une assistance plus âgée qu’à l’accoutumée), tiennent une place prépondérante et quelques nouvelles pièces n’auront pas à rougir de la comparaison avec certaines de leurs aînées comme Lucky ou Exit Music…

Pourtant, la bande de Thom Yorke, génial pantin désarticulé , ne nous aura pas totalement convaincu . Peut-être est-ce simplement dû à la découverte des nouveaux morceaux, dont on sait combien il est difficile à priori, dès la première écoute, d’en retirer la substantifique moelle ?

Toujours est-il que cette petite déception ne saurait nous empêcher d’aller de nouveau les applaudir pour les deux dates événements de la rentrée prochaine : ce sera cette fois-ci à proximité du stade de France, sous un chapiteau qui rythmera leur forcément dantesque tournée mondiale. Et c’est avec une impatience non feinte que l’on se précipitera le 2 octobre chez notre disquaire préféré pour y arracher l’album à n’en pas douter de l’automne, de l’année ?...

jc / suenospolares@yahoo.fr


02/03/04 Retour en force des Pixies 
16/02/04 Edition limitée pour Radiohead 
16/02/04 Nirvana N°1 ! 
13/02/04 Résultats des NME Awards 2004 
05/02/04 Pixies : La Totale ! 
02/02/04 Air, le petit groupe de rock français qui monte qui monte ! 
21/01/04 The Cure confirmé au ''Coachella Valley Music And Arts Festival'' 
21/01/04 Radiohead : retour en studio 
19/01/04 Radiohead et Pixies confirmés au Coachella Valley Music & Arts Festival 
15/01/04 Radiohead est de retour en studio 


 

 
 
 fffff 12/05/02 18:41