Françoiz Breut - Le Trabendo

Larguer les amarres. Quitter Portsmouth, le bord de mer, et rejoindre Tarifa, en compagnie de la Françoiz, Breut de son nom, ce soir en escale parisienne, sur les abords du canal de l’Ourcq, pour le concert de clôture du festival les Jeux…

Précédée sur la scène du Trabendo par le prometteur groupe Mobiil, dont le leader, en stakhanoviste des planches, jouera les prolongations à ses côtés, la belle nantaise, envoûtera, une heure durant, avec un set comprenant de larges extraits de son dernier album en date, sorti l’an dernier, l’ambitieux vingt à trente mille jours, la copieuse assistance, venue la retrouver elle, secondée par son pygmalion et ex-compagnon Dominique a.
Ce dernier, qui abandonne parfois sur disque la barre à d’autres auteurs, comme Katerine, ou Philippe Poirier, est à vrai dire sur la tournée le seul maître à bord, et dirige d’une main de fer ses fidèles compagnons de bastingage.
L’orientation musicale, très proche de celle de sa dernière tournée, rêche, tendue, est cependant contrebalancée par le chant suave et tout en rondeurs de Françoiz, enfin débarrassée de ses angoisses scéniques, elle que l’on connut terrifiée par la lueur des sunlights.
Et si le choix des morceaux aurait gagné à plus de diversité, on assistera à des réussites incroyables comme sur Derrière le grand filtre, Le verre pilé, où les arrangements sophistiqués de l’album, tout de cordes parés, trouveront comme écho d’incroyables orfèvreries guitaristiques …
D’une cohérence extrême, aguerris aux plus délicates joutes, le groupe saura parfois se faire discret, et laisser seule dans la lumière leur touchante « sirène », si fragile et si conquérante à la fois.

Si tu disais… On y va ?

jc / suenospolares@yahoo.fr




 

 
 
 where a picture of ryan playing today2 15
02
15/02/02 15:38
 Françoiz en concert est d'une incroyable intensité. On dirait un enfant qui découvre le monde à travers ses chansons. Son groupe, et particulièrement les deux guitaristes (dont Dominique A) et le batteur, est d'une efficacité impressionnante. Merci à eux! 08/08/01 12:45