Cash and Carry

Johnny Cash est bien une légende vivante. L’homme représente à lui seul toute la musique contemporaine américaine. Depuis les années cinquante, il n’a eu de cesse de pousser son impressionnante voix de baryton à travers le monde, donnant plus de trois cents concerts par an, au début de sa carrière. Il a joué avec les plus grands, de Bob Dylan à Bruce Springsteen, en passant par Carl Perkins, Jerry Lee Lewis, ou bien encore Tom Petty, Paul McCartney, ou U2, pour ne citer qu’eux. Ses admirateurs sont légion. Au début des années quatre-vingt-dix, il se retrouve sans maison de disques. C’est alors que Rick Rubin, producteur mythique — il a enregistré entre autres les Red Hot Chili Peppers, Run DMC, ACDC… — et fondateur du label Def American (Black Crowes, Tom Petty…), le remet en selle. Il lui propose d’enregistrer pour la première fois, seul à la guitare, un album de reprises. D’une rare beauté, le disque, American Recordings, devient vite un énorme succès. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, les deux compères viennent de sortir le troisième album de la série. Malgré la maladie de Parkinson qui le ronge, Johnny Cash y interprète de merveilleuses reprises avec ce coup-ci l’aide de Tom Petty et de Sherryl Crow. American III/Solitary man est tout simplement un grand disque. La voix de Johnny y est plus qu’émouvante, le choix des covers remarquable. Il réussit même à transcender « The One », de U2, pour en faire un véritable chef-d’œuvre. Un album exceptionnel à se procurer de toute urgence.
Johnny Cash, American III, Solitary man, American Recordings


06/04/04 Immortal 50 par Rolling Stone Magazine 
30/03/04 Bob Dylan : Un hommage de la jamaïque 
24/03/04 La vie de Johnny Cash sera portée à l'écran 
23/03/04 Bob Dylan à l'assaut de l'Europe 
19/03/04 U2 recute Jacknife Lee pour son prochain album 
22/01/04 Bob Dylan : un nouvel album live 
19/01/04 Bob Dylan : ''Live 1964'' 
30/12/03 John Frusciante confirme un nouvel album solo 
26/12/03 Bruce Springsteen l'homme de l'année 
05/12/03 Tom Petty & the Heartbreakers reçoivent un ''diamond award'',