American Beauty ou la métamorphose d'un Américain moyen
L'auteur : Pour un coup d'essai, ce fut un film de maître. Avec American Beauty, Sam Mendes rafla pas moins de cinq oscars : meilleurs, film, scénario, réalisation, photographie et acteur. Ce succès a propulsé le réalisateur sous les feux de la rampe. Son prochain projet Road to Perdition (Tom Hanks) ne manquera pas d'attirer tous les spécialistes de la profession et sans aucun doute le public.
L'histoire : Lester Burnhamm mène une vie tranquille et confortable dans un quartier résidentiel de banlieue. En réalité, la façade cache un homme, dominé par une épouse " castratrice " - interprétée par la délicieuse Annette Bening, ici un peu trop caricaturale -, ennuyé par un emploi sans éclat, attristé par l'indifférence de sa fille et agacé par le voisinage. Sous le coup de la " mid-life crisis ", le personnage joué divinement par le très grand Kevin Spacey, se réveille brutalement. Une classique crise de quarantaine ? Non, plutôt une métamorphose. La rencontre avec une amie de sa fille, libère chez Lester ses fantasmes les plus secrets et provoque un irrépressible besoin de changement. L'homme se forge une nouvelle identité : il quitte un emploi stressant; se rebelle ; découvre l'échec de son couple; s'adonne au plaisir des drogues douces et de la musique (Lenny Kravitz); cultive sa forme physique en pratiquant le sport ; sympathise avec un jeune voisin, dealer, obsédé par un voyeurisme morbide et maltraité par un père autoritaire.

On ne présente plus l'acteur Kevin Spacey ; sa carrière est jalonnée de films cultes : Usual Suspects de Bryan Singer, 1995 - Seven de Davif Fincher, 1995 - Looking For Richard d'Al Pacino, 1996 - Minuit dans le Jardin du Bien et du Mal de Clint Eastwood, 1997 - Le Négociateur de F. Gary Gray, 1998; réalisateur d'Albino Alligator en 1996), sans oublier L.A. Confidential. Kevin Spacey décrivit ainsi son personnage dans American Beauty : " Lester est un Américain type, qui conforme sa vie à certains idéaux avant que la réalité ne le rattrape brutalement. Quelque chose se produit dans son existence, un choc qui lui rappelle ses aspirations premières. Il se débat avec un trop-plein de sentiments longtemps refoulés et qui aujourd'hui se rappellent à lui. C'est plus qu'une crise de la quarantaine, c'est une renaissance. "

L'œuvre dresse un portrait acide de la société américaine, trop belle, trop clean pour être " honnête " - l'"American Beauty" est une rose symbole de la perfection. L'imaginaire et l'anticonformisme y étouffent sous une apologie non stop de la réussite et de l'argent, en détruisant tout ce qui fait le sel de la vie. D'une apparente immoralité, l'histoire se révèle en vérité d'une grande sensibilité et la morale garde néanmoins le mot de la fin.

Caractéristiques :
- 1999. Durée : 2h02 - Acteurs : Kevin Spacey, Annette Bening, Thora Birch, Allison Janney, Peter Gallagher
Les plus : - Bonus : Le " making of " en 22 minutes des coulisses du tournage
- Le storyboard du film : plus de 60 minutes de commentaires, par Sam Mendes et son directeur de la photographie, Conrad L. Hall.












 
 
 salut voila je cherche qui acteur qui a le perssonage de madigans . 16/04/2005 20:
 salut voila je cherche un acteur qui a jouiez dans un film que je suvien pas mes je suvien son nom il ce apelle madigans je veu savoir qui jouez ce rolle .merci 24/12/2004 18:
 Pourquoi ne peut-on pas télécharger les divx présents sur ce site ? Au cas où on pourrait les télécharger, pourriez-vous m'indiquer comment faire, afin de ne pas rester idiot toute ma vie. 21/11/2001 08:
 weweewewewewe 17/03/2001 09:

09/04/2003 Rhino ressort les vieux Grateful Dead 
29/11/2002 Kevin Spacey produira le nouveau film de la MGM. 
02/05/2002 Le nouveau projet de Tim Burton 
21/11/2001 Kevin Spacey fait une reprise des Beatles 
20/11/2001 Rhona Mitra dans le nouveau Alan Parker 
30/10/2001 Grateful Dead : un giga-coffret 
25/09/2001 Hulk au cinéma : vous en avez rêvez ? 
01/10/2000 Coup de Coeur de la semaine